BALADO : Femmes, artistes, féministes

Épisode du 19 mars 2021

Cette semaine à l’est, Sevia reçoit 4 personnes se définissant comme femmes, artistes et féministes pour discuter de ces trois postures distinctes, mais parfois (et souvent) conjointes. Elles sont issues de différentes disciplines, mais s’intéressent toutes quatre à la conjugaison de ces trois termes. Les avantages et les inconvénients d’être femme, artiste et féministe sont ici discutés lors de cette table ronde!

 

Annie Baillargeon


Annie Baillargeon, Les soins des amazones@squarefeminity, Galerie des arts visuels, 2021.

 

Annie est une artiste pluridisciplinaire reconnue pour son travail en photographie et en performance dans lequel elle explore. La Cofondatrice du collectif Les Fermières obsédées et est également membre fondatrice du collectif B.L.U.S.H. Son travail solo a été présenté dans plusieurs centres d’artistes québécois et canadiens ainsi que dans de nombreuses expositions collectives.  Annie Baillargeon est représentée par la Galerie d’Este, à Montréal, et par la Galerie 3, à Québec.Le travail d’Annie est présentement exposé à la Galerie des arts visuels de L’Université Laval dans le cadre de la programmation spéciale du 50e anniversaire de l’école d’art. Les soins des amazones se continue jusqu’au 11 avril prochain.

 

Magali Hébert-Huot


Magali Hébert, Untitled (Taxidermie Wall Hooks), 2018.

 

Magali Hébert-Huot partage son temps entre Baltimore et Québec. Elle obtient sa maîtrise en beaux-arts au Maryland Institue College of Art – Rinehart School of Sculpture en 2015 et son baccalauréat en arts visuels de la Emily Carr University of Art and Design à Vancouver en 2009. Elle est travailleuse culturelle et directrice artistique de L’Œil de Poisson. Actuellement de retour au Québec, elle a passé les 12 dernières années à personnaliser sa pratique aux États-Unis.

 

Mai Bach-Ngoc Nguyen

Mai Bach-Ngoc Nguyen, cứu mơ ; cue maux, Art Souterrain, 2021.

Mai Bach-Ngoc Nguyen vit et travaille à Québec (Canada). Elle est une artiste multi(in)disciplinaire vietnamienne et non-diplômée du baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval. Elle a exposé dans de nombreuses expositions individuelles et collectives au Canada, à Cuba et virtuellement aux États-Unis. Par l’installation, la performance et la documentation, ses projets tournent autour de gestes poétiques accumulés et d’objets mouvants qui, mis en relation, testent les limites de son corps. 

 

Marika Dostie


Photo empruntée au compte : @f.f.l.u.t.e, 2021

 

Marika Dostie termine son baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval en 2010 et un baccalauréat en éducation primaire en 2013. Elle enseigne les arts visuels au secondaire à l’école Saint-Patrick. Elle crée le projet FFLUTE, la Fédération des femmes lutteuses ultra terribles et excellentes, aux côtés de Frédérique Laliberté, Sarah L’Hérault, Cyrielle Tremblay, Géraldine Martin, Audrée Demers-Roberge et Laurence Gravel.

Agenda de la semaine

À l'est de vos empires vous prépare une sélection hebdomadaire d'activités culturelles à faire à Québec.

Jusqu'au dimanche 4 avril

Jusqu'au lundi 5 avril

Jeudi 8 avril

Jusqu'au samedi 10 avril

Jusqu'au dimanche 11 avril

Jusqu'au dimanche 18 avril

Vendredi 23 avril

Jusqu'au vendredi 30 avril

Jusqu'au samedi 1 mai

Jusqu'au dimanche 2 mai

Jusqu'au vendredi 7 mai