Mon dépanneur vend de la délicatesse

Photo: Alix Paré-Vallerand.

 

c’est l’heure des oiseaux

 

mon chat mange la rue

 

à travers la moustiquaire

 

 

je suis un panneau d’affichage vierge

 

un objet en réserve

 

une bâche aux grands vents

 

qu’on extirpe du lit

 

comme la rivière

 

en avril

 

 

à force d’être à l’horizontal

 

je ne sens plus mon corps

 

je lis du Sylvia Plath

 

elle écrit :

 

It was a queer, sultry summer

 

oui, ma chère

 

ma chambre est un sanatorium

 

un pénitencier hygiénique

 

j’entends la toux du voisin en 1946

 

avec vue sur le lac Léman

 

 

jour de collecte

 

sur la basse-ville

 

je sais ce que vous mangez

 

votre intimité exposée à la rue

 

me donne envie de vous suivre

 

jusqu’à votre chambre

 

 

m’avez-vous vue errer dans les rues vides?

 

entretenir un dialogue constant avec les graffitis?

 

la ville est remplie d’affect tracé sur les murs

 

me voilà sémiologue du dimanche

 

quand je lis sur Arago

 

LA FIN DE LEUR MONDE

 

je l’interprète de toutes sortes de façons

 

comme Roland Barthes ma mère est morte

 

et je porte un t-shirt :

 

avoir fait semblant d’avoir lu Roland Barthes

 

c’est la fin de leur monde et j’ai perdu mon emploi

 

je suis neuve

 

brassée à sec

 

à ma prochaine

 

incarnation

 

je serai

 

1) un pangolin mangeur d’insectes

 

2) une chauve-souris rendue aveugle par les reflets de soleil sur un toit de taule

 

3) une pleureuse dans des funérailles sur Zoom

 

 

allô

 

allô

 

m’entendez-vous?

 

le son est mauvais, han?

 

vous n’aurez pas de sépulture

 

seulement une tombe sur Sims

 

c’est mieux que rien

 

 

félicitations vous êtes allée dans un commerce et vous n’êtes pas morte

 

plus dix points pour avoir fait la file

 

vous êtes quelqu’un d’extraordinaire

 

le saviez-vous?

 

 

mon dépanneur vend de la délicatesse

 

7 jours sur 7

 

idéal pour blower son retour d’impôts

 

en grignotines de toutes sortes

 

manger ses fantômes devrait faire partie du guide alimentaire

 

et je vous jure je n’ai pas soufflé sur le plexiglas

 

 

 

Alix Paré-Vallerand

 

Alix Paré-Vallerand marche beaucoup; son podomètre en témoigne. Elle fut membre du Collectif RAMEN trois ans (2015-2018) pendant lesquels elle offrit plusieurs spectacles littéraires et happenings poétiques dans la Capitale. En 2019, Alix fut récipiendaire d’une bourse de création Première Ovation pour la rédaction d’un premier recueil. Elle vit et écrit en basse-ville.

Agenda de la semaine

À l'est de vos empires vous prépare une sélection hebdomadaire d'activités culturelles à faire à Québec.

Mercredi 1 juillet

Jeudi 2 juillet

Mardi 7 juillet

En cours