Laissez donc les jeunes rouler

 

Laissez donc les jeunes rouler
Trouver l’interrupteur
Pour allumer la petite lumière
Qui éclaire
La grande noirceur
Qui se reflète sur le béton

 

Sur le béton
Les voyous roulant
C’est la seule culture qui pousse
Dans la place publique
Depuis qu’on y a rasé les plantes
Et cessé les danses
On a perdu notre quartier
Pour gagner du tip
En souriant à des touristes
À la place de serrer les dents

 

Ce qui est à César revient à César
Mais ce qui est à la ville de Québec
Revient à tous ceux
Qui ont loué un Airbnb
Dans le Vieux pour deux nuitées
Pour par la suite
Faire une visite guidée
En anglais
Sur l’époque de la Nouvelle-France
Fuck that

 

Fuck le musée pis le cinéma
Ce qui forge un peuple
C’est de le laisser s’amuser
Dans son aréna
Où les visiteurs sont en blanc
Et c’est les habitants qui
Montrent leurs vraies couleurs
C’est pas en vendant son cuivre
À une cenne la tonne
Et ce n’est pas en virant
Saint-Jean en fucking rue piétonne
Qu’on vit notre ville

 

C’est en chantant fort sur le top des toits
C’est en roulant vite au carré d’Youville
C’est en dansant tard
Sous la toile d’étoiles
C’est en fumant des McDo,
En buvant d’la Boréale,
Dans les one-ways de Québec
Ou de Montréal

 

Laissez donc les jeunes rouler
Au milieu de la rue
Au lieu de les tasser en dessous
Des « Danger chute de glace »
Danger! Ça risque de crash
Si on ne laisse pas le futur
Décider du futur

 

L’avenir
Est réservé à ceux
Qui ne sont pas vieux
Et le béton il est à nous
Comme il a toujours été
Réappropriation culturelle
À coup sûr et sans tabou
D’hiver en été
De fil en aiguille
Jusqu’au bout des coutures
Coutume par chez nous
C’est faire de la photo
Et boire des bières sûres
Pendant les expos
Coutume par chez nous
C’est de se croiser au parvis
Et d’y rester un peu
Question de tâter le pouls
Et d’se passer le frisbee
Coutume par chez nous
C’est se promener en planche

 

Mais ma ville préfère
Que les touristes patinent
En rond
En écoutant du Jean Leloup
À la place
De laisser les jeunes rouler
Au carré
Et d’être maîtres chez nous

 

I lost my baby
I lost mon quartier
I lost mon pays
I lost ma fierté.

 

 

Note de l’auteur

 

Je suis profondément convaincu que c’est au travers
Des médiums d’expressions banalisés
Que les coutumes d’un coin de rue
Deviennent la culture d’un quartier, voire d’une ville.
Et ce, en tenant compte que chaque espace public avec lequel nous cohabitons,
Nous appartient en tant qu’habitants.
Et surtout, qu’il n’est pas à vendre.
Parce que s’il l’était,
Cela voudrait dire que le Québec n’a jamais allumé la lumière.

 

 

FilliE

 

FilliE (Philippe Durand) est un auteur-compositeur-interprète de slam et de rap alternatif et un photographe appartenant au collectif I-Rise. Natif de Québec, il recherche à pousser la scène « underground » et autogérée de la photographie argentique, de la poésie et de la musique du centre-ville de Québec, et ce, spécialement dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

 

Photo: Fillie (Philippe Durand)

Agenda de la semaine

À l'est de vos empires vous prépare une sélection hebdomadaire d'activités culturelles à faire à Québec.

Mercredi 1 juillet

Jeudi 2 juillet

Mardi 7 juillet

En cours